• Written in the stars...

    Written in the stars...

     

    Salut les suminautes,

     

    Cette semaine je continue sur ma lancée des légendes nippone. J’aime la poésie que représentent ces histoires censées expliquer des phénomènes naturels ou scientifiques. C’est plutôt une jolie façon de voir et comprendre le monde non ? C’est mon âme d’éternelle enfant qui parle.

    Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur les étoiles et plus précisément sur Véga, l’étoile la plus brillante du ciel, et Altair, la plus brillante de la constellation de l’aigle.

     

    Written in the stars...

     

    Dans la mythologie nippone, leur création et leur disposition est liée à une histoire d’amour tragique : celle d’Orihime (Véga) et Hikoboshi (Altair).

    Bien sûr, comme toute légende qui tire son histoire d’une tradition orale, les détails diffèrent parfois d’une version à l’autre mais le cœur reste le même. Voici donc la version la plus courante.

     

    Written in the stars...

     

    « Le dieu du ciel, maitre du soleil, de la lune et des étoiles avait une fille qui répondait au doux nom d’Orihime dont la tâche était de tisser (d’où son nom signifiant « princesse tisserande ») une sorte de magnifique, fin et délicat tissu, qu’on appelle aujourd’hui nuages,  afin d’aider son père à décorer le ciel. Elle travaillait avec assiduité, jour et nuit, et faisait la fierté de son père. Pour la récompenser, son père l’autorisa à prendre un jour de repos.

    Elle décida donc de se rendre à la Rivière Céleste (la Voie lactée) pour s’y reposer. C’est alors qu’elle aperçut, de l’autre côté de la rivière un beau jeune homme prénommé Hikoboshi, le bouvier des étoiles, en charge des vaches laitières pour la Voie Lactée. Leurs regards se croisèrent et le coup de foudre fut immédiat pour chacun d’eux. Le mariage ne tarda pas à être célébré.

    Mais très vite, les tourtereaux, tout à leur amour, oublièrent le reste du monde pour ne se consacrer qu’à l’autre et délaissèrent leurs travails. Les vaches s’échappèrent, les nuages s’estompèrent jusqu'à quasiment disparaître et le chaos commença à s’installer dans le Ciel. Le père d’Orihime entra dans une colère noire, et décida de les séparer en plaçant entre eux la Voie Lactée désormais infranchissable. Il leur était désormais interdit de se revoir.

    Tous deux étaient tributaires du dieu du ciel et ne pouvaient alors contre sa décision. Désespérée, Orihime tenta de faire changer son père d’avis mais ce dernier ce montra ferme. Cependant, touché par sa tristesse et son désarroi, il lui accorda une faveur. Chaque année, à condition que chacun d’eux aient bien travaillé, il les autoriserait à se voir le 7e jour du 7e mois.

    Lors de leurs premières retrouvailles, tous deux se rendirent près de la rivière céleste le jour prévu, mais ne purent la franchir à leur grand désarroi. Une volée de pies qui passait par là, prit pitié des amoureux et décida de les aider à se rejoindre en créant un pont avec leurs ailes.»

     

    C’est pourquoi on dit, que s’il pleut ce jour-là, les amoureux ne pourront pas se voir car les oiseaux seront incapables de les aider.

     

    Written in the stars...

     

    Cette légende a donné naissance au Tanabata ou Festival des étoiles (dont j’ai eu l’occasion de vous parler ici) qui célèbre la rencontre des amoureux.

     

    Encore une jolie légende non ?

     

    Bon, maintenant il est temps de passer à la sortie du jour,

     

    bonne lecture...

      


     

    Et la tête, et la tête....

     

     Chapitre 6


  • Commentaires

    1
    Jeno
    Dimanche 26 Novembre 2017 à 07:52

    Une jolie légende dont on trouve l'équivalent dans le folklore sud-américain, si je ne me trompe pas.

    Merci pour ce nouveau chapitre.

    2
    lange93500
    Dimanche 26 Novembre 2017 à 17:00

    Merci pour ce chapitre et pour cette magnifique légende ^^

    Bon courage pour la suite et bonne continuation ^^



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :