• Kodomo no Hi

     

    Kodomo no hi

     

    Savez-vous ce qu’est le Kodomo no hi ?

    Si ce n’est pas le cas alors vous aurez appris quelque chose en me lisant ^o^


    Alors le Kodomo no hi (journée des enfants en français), originellement appelée Tango no sekku, est le dernier jour férié de la Golden Week au Japon et est célébré le 5 mai. (Pour rappel la Golden Week est la semaine de l’année ou on retrouve le plus de jours fériés consécutifs puisqu’entre le 29 avril et le 5 mai 4 jours fériés sont célébrés.)


    Cette journée célèbre donc les enfants, et plus particulièrement les garçons et est entourée de nombreux rites et symboles. La carpe koï en est le principal car dans l'imaginaire nippon, elles représentent la persévérancel'énergie et la force.

     

    子供の日

     

    De plus, selon une légende chinoise, les carpes du fleuve jaune, après avoir remonté le fleuve, s'envoleraient vers le ciel en se transformant en dragons.

    Cette légende serait à l'origine des koi-nobori (manches à air en forme de carpes que vous aurez certainement croisée au fil de vos lectures de certains manga, je pense notamment à Love so life, un de mes préférés).

    • La 1e et la plus large (magoi) est noire et représente le père.
    • La 2e (higoiest rouge et représente la mère,
    • puis l'on ajoute une carpe pour chaque enfant de la famille.
    • Enfin, le fukinashi, la banderole multicolore accrochée tout au-dessus des autres, repésente quant à elle la rivière et les flots.

     

    子供の日

     

    L'iris est un autre symbole lié à cette fête, et ce depuis l'origine. Elle est accrochée aux portes de maisons afin de conjurer le mauvais sort et fait partie des ingrédients utilisés pour certaines pâtisseries dégustées ce jour-là, comme le chimaki à l'iris (riz enroulé de feuilles de bambou et cuit à la vapeur) ou encore le kashiwa-mochi.

     

    子供の日

     

    子供の日

     

    Autre symbole : l'amure.

    Originellement cette fête avait également une valeur militaire dans les familles de samurai, et il était de tradition ce jour là de remettre aux enfants des éléments d'armures. Bien sûr ce n'est plus trop d'actualité aujourd'hui et cette coutume a été remplacée de nos jours, par l'exposition au sein des foyers d'une poupée en armure. Cette poupée peut aussi représenter Kintaro, l'enfant de légende à la force herculéenne, ou Momotaro, un héros chasseur de dragons. D'autres décorations en forme de répliques miniatures d'armures ou d'armes de samurai peuvent également être exposées.

     

    子供の日

     

    Tous ces rites symboliques permettent de souhaiter bonheur et santé aux enfants. Chacun représente la purification, la croissance, la force, le courage, et la persévérance. Des qualités que l'on espère particulièrement pour les garçons puisque cette fête leur était initialement destinée, les filles ayant leur propre fête le 3 mars, pour Hina Matsuri, la fête des poupées.