• Kinro-Kansha no Hi

     

    Kinro-Kansha no Hi

      

    勤労感謝の日

     

    Kinro-Kansha no Hi (勤労感謝の日), littéralement Fête de la reconnaissance du travail est célébrée le 23 novembre chaque année.

     

    Ce jour férié a été instauré en 1948 pour marquer les changements de la Constitution japonaise après la 2nde Guerre mondiale, notamment en matière de droits de l’homme et droits du travail.

     

    Cependant, cet événement existe depuis bien plus longtemps sous le nom Niiname-sai (新嘗祭) ou Festival des nouvelles récoltes.

     

    Par le passé, ce jour-là, l’Empereur faisait la première offrande aux kami, au nom de la nation, et les remerciait pour la récolte. Désormais, il s’agit plus d’un rituel Shinto que d’un festival, mais l’Empereur récolte ce jour-là, le riz qu’il a lui-même semé au printemps dans les quelques champs que compte sa propriété.

     

    Le 23 novembre n’est plus aussi spécial pour les japonais que par le passé et est surtout connu pour être le Jour de la Fête du Travail, le jour où l’on commémore le travail et la production et où on remercie tout un chacun.

     

    Des événements sont organisés à travers tout le Japon pour promouvoir la défense de l’environnement, la paix et les droits de l’homme. C’est aussi l’occasion pour les japonais d’apprécier le spectacle offert par le Kôyô (紅葉,  feuille rouge) et la coutume traditionnelle liée appelée Momijigaru ( 紅葉狩り, la chasse aux feuilles rouges).