• Hana Matsuri

     

    Hana Matsuri

     

    Aujourd’hui, est le jour parfait pour vous parler du Hana Matsuri  (litt. Festival ou Fête des Fleurs).

     

    Il s’agit en fait de la célébration de la naissance du Bouddha historique qui se tient le 8 avril.

     

    花祭り

     

    Ce jour-là, les bouddhistes se rendent dans les temples. Dans chaque temple on retrouve une sorte de petit autel couvert de fleurs, dans lequel est placée une petite figurine, représentant le bouddha enfant, posée sur une fleur de lotus ouverte.

    Les fidèles arrosent alors la petite statuette avec de l’amacha (un thé sucré préparé avec des feuilles d’hortensias japonais), au moyen d’une petite louche en bambou. Ce rituel s’appelle le kambutsue (« cérémonie du baptême de Bouddha »).

     

    花祭り

     

    Des parades sont également organisées, au cours desquelles on peut apercevoir certains éléments rappelant la naissance de Bouddha : des icônes du bébé bouddha, l’éléphant blanc et des fleurs de cerisiers portées par des enfants vêtus de costumes traditionnels.

     

    花祭り

     

    Pourquoi ces symboles ?

    Eh bien, la légende dit que sa mère, Mâyâdevî, épouse du modeste souverain du petit royaume de Kapilavatsu, aurait rêvé une nuit qu’un éléphant blanc à six trompes portant une fleur de lotus, serait entré en elle par le côté droit et qu’un fils aurait alors été conçu. Elle aurait par la suite accouché sans douleur d’un petit garçon sous un sal, (arbre de l’Asie du Sud) et que ce dernier aurait alors abaissé tout près d’elle une de ses branches pour qu’elle l’attrape, tandis que des divinités faisaient pleuvoir des pétales de fleurs. D’où la présence de fleurs et de représentations de cet éléphant blanc lors de la célébration.

     

    花祭り