• 通し矢

    通し矢

     

    Salut les suminautes,

     

    Aujourd’hui je reviens en force avec une nouvelle news culturelles.  Il faut dire que le mois de janvier au Japon est riche d’évènements, certains dont j’ai eu l’occasion de vous parler les années précédentes (Dezomeshiki, UsokaeYamayakiSeijin no hi ) et d’autres petits nouveaux venus s’ajouter cette année à la liste des points culturels présentés (Tamaseseri, Toka Ebisu…) Today, je vais m’intéresser au Tô-shiya (通し矢).

    Le dimanche le plus proche du 15 janvier,  près de 2 000 archers, jeunes débutants de 20 ans tout juste majeur et ayant fêté leur Seijin no hi le 2e lundi du mois de janvier ou archers émérites, se retrouvent pour un concours de tir à l’arc qui marque les premiers tirs de flèches de l’année.

     

    通し矢

     

    通し矢

     

    通し矢

     

    C’est à Kyôto qu’a lieu cet évènement, et plus précisément au Temple Sanjusangendo, qui avec ses 120 mètres de long est le plus long bâtiment en bois du monde et dans lequel on peut admirer 1001 statues de Kannon, la déesse de la compassion.

     

    通し矢

     

    Cette rencontre d’aussi loin qu’on s’en souvienne, remonterait au XIIe siècle mais le concours a vraiment connu son essor à l’époque Edo (1603-1868).

     

     

     Si au début les archers devaient atteindre la cible placée à l’autre bout du bâtiment, soit à 120 mètres de distance, chose que seuls les grands maîtres d’archerie étaient capables de faire, l’ère Edo a vu le concours évolué. Depuis lors, le but n’est pas d’atteindre une cible placée à 120 mètres mais de planter le plus de flèches possibles en 24 heures (depuis le début du concours à 6h du matin, jusqu’à 6h le lendemain.)

     

    通し矢

     

    Répartis en groupe de six, jeunes filles vêtues de kimonos colorés, jeunes hommes en costume plus sobres et archers plus aguerris, s’affrontent et visent des cibles d’un mètre de diamètre, situées à 60 mètres de distance. 2 flèches et 2 minutes de temps de passage, tel est le lot de chacun des participants.

     

    通し矢

     

    通し矢

     

    Le record est toujours, à ce jour, détenu par le samouraï Wasa Daihachiro qui en 1688 a réussi a planté 8132 flèches dans la cible sur les 13053 flèches qu’il a tirées (soit un taux de 63% de réussite). Un exploit impressionnant puisqu’à l’époque la compétition se tenait  dans un corridor de 2,2 mètres de large.

     

    Les vainqueurs ont l’honneur de voir un certificat avec leur nom, la date, leur âge et le nombre de flèches tirées, être affiché dans le temple.

     

     Cela donne envie non ? Je ne sais pas pour vous mais à force de voir le tir à l'arc dans les mangas, ça me donne envie de m'y mettre, pas vous ?

    Trêve de blabla, il est temps de passer à la sortie du jour,

     

    Bonne lecture...

     

     


    Et la tête, et la tête....

     

          Chapitre 36

     

     

    Ce chapitre sera le dernier que nous sortirons de ce projet. Mais AUCUNE CRAINTE ! Avec la forte demande, il ne peut pas passer a la trappe ! Il sera donc continué par la Manga Club Scantrad, une jeune team prête a grandir :) !


  • Commentaires

    1
    paprika
    Samedi 20 Janvier à 20:25

    Merci pour l'article qui est très intéressant, pour le partage

    Pour la pratique du tir à l'arc ce n'est pas la même chose en France, mais cela reste très amusant il y a du sur cible, des compétitions sur silhouette animale et cibles. mais ce n'est pas le même arc

     

    2
    lange93500
    Dimanche 21 Janvier à 00:32

    Merci pour cette nouvelle news culturelle on en apprend beaucoup ^^

    Bon courage pour la suite et bonne continuation à toute la teams.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :